Visite médicale permis de conduire

Motif de la demande










Type de permis de conduire






État civil de la personne concernée par le titre



Coordonnées du responsable légale

Demande d'envoi de documenbts administratifs

Nous vous envoyons par courrier et en couleur l'ensemble des pièces composant votre dossier (CERFA, justificatifs, pièces à fournir, etc.)

Je souhaite recevoir les pièces de mon dossier imprimées couleur (10)

Traitement prioritaire de la demande

Je souhaite que ma demande soit traitée sous 24 heures : 8.34 € HT

Début anticipé de votre démarche ANTS

Oui, je souhaite que ma démarche débute immédiatement. Ainsi je renonce expressément à mon droit de rétractation afin que la prestation débute avant la fin du délai légal de rétractation.

Préparez votre visite médicale de permis de conduire

N’attendez pas le dernier moment pour passer votre visite médicale auprès d’un médecin agréé par votre préfecture. Vous risquez une amende ou l’invalidité de votre permis de conduire en cas de retard. De plus, il vaut mieux être en règle en cas de contrôle par les autorités. Conduire avec un permis invalide est considéré comme un usage de faux.

Plusieurs situations peuvent amener à effectuer un contrôle médical. La plus courante concerne la visite médicale de renouvellement pour prolonger la durée d’un permis de conduire utilisé dans le domaine du transport : A, B, C ou D. Un contrôle doit aussi être réalisé par un médecin pour récupérer un permis annulé ou suspendu à cause d’une infraction au code de la route et de la perte totale des points. Pour finir, toutes personnes présentant un problème de santé pouvant être dangereuses sur la route. Elles doivent ainsi passer un contrôle médical pour obtenir ou reconduire la validité d’un permis.

Avant de vous présenter devant un médecin de la Commission Médicale ou agréé par votre préfecture, sachez que vous devez vous munir d’un dossier administratif complet. Nous pouvons vous aider à réunir les documents nécessaires. Nous nous occupons de tout afin que vous n’ayez qu’à vous présenter au contrôle.

Comment se passe la visite médicale renouvellement ?

L’avis médical associé à un permis dispose d’une validité de 2 ans. Le titulaire doit refaire un contrôle une fois que ce délai est dépassé.

Qui doit passer une visite médicale de renouvellement ?

Toutes les personnes possédant un permis de catégorie C, C1, D, D1, CE, C1E, DE et D1E doivent effectuer un contrôle médical tous les 2 ans. Cette démarche est nécessaire pour maintenir la validité de l’autorisation de conduire. Les titulaires d’un permis A et B ne sont pas obligés de passer une visite médicale, sauf s’ils effectuent un métier de transport : taxi, personnes sur 2 à 3 roues, scolaire, public, etc. Les conducteurs d’ambulance sont également concernés.

Quel dossier fournir pour une visite médicale de renouvellement ?

En cas de retard sur l’émission de l’avis médical, le permis concerné n’est plus valide. Cependant, il est possible de récupérer sa validité en passant rapidement une visite médicale. Pour ce faire, il est nécessaire de se présenter devant un médecin en apportant l’ensemble du dossier administratif comprenant le permis A et B si utilisé dans le métier de transport. Complet, ce dossier est ensuite envoyé à la Préfecture.

Qu’est-ce qui se passe après la visite médicale ?

Après la réception du dossier administratif, le préfet statue sur le prolongement de 2 ans ou non de la validité du permis. Dans le cas où le médecin émet l’avis médical avant l’échéance, le titulaire est en droit de penser que l’autorisation est toujours valide si le préfet n’émet pas un avis sur la prorogation. À noter que ce contexte concerne uniquement les personnes aptes temporairement ou non, ou soumises à une restriction de l’usage du permis.

Comment passer une visite médicale après une infraction ?

La validité d’un permis de conduire doit être prolongée après un retrait ou une suspension. Pour cela, il faut passer par un contrôle médical.

Dans quels cas une visite médicale est obligatoire ?

Plusieurs motifs rendent nécessaire un contrôle médical pour prolonger la validité d’un permis de conduire :
• Le premier est la perte totale des points.
• Le second concerne l’annulation et la suspension du droit de conduire pour une durée de plus de 1 mois.
• Enfin, les infractions au Code de la route commises lors d’une conduite sous l’influence de l’alcool et des stupéfiants rendent obligatoire une visite médicale.

Comment se passe la visite médicale ?

Lors de la visite médicale, il faut se munir d’un dossier administratif complet. Le contrôle médical est effectué par un médecin de la Commission Médicale pour les personnes ayant commis une infraction sous l’influence de l’alcool ou d’un stupéfiant. Pour les autres cas, un médecin agréé s’en occupe. Selon le cas, ce sont ces professionnels de la santé qui se chargent de la validation du dossier et de l’envoi à la préfecture. Dans les deux cas, il revient au préfet de prolonger ou non la validité du permis de conduire.

Est-il obligatoire de faire une visite médicale pour raison de santé ?

Dans certains cas, une visite médicale est nécessaire pour pouvoir conduire. Tel est le cas d’une personne ayant des problèmes de santé.

Quels sont les problèmes médicaux impliquant un contrôle médical ?

Toute personne, candidat ou conducteur, présentant un problème de santé doit passer un contrôle médical. Ainsi, une visite médicale est nécessaire pour un individu ayant un problème de vue, de cœur, d’équilibre, d’addictions, etc. Les personnes épileptiques sont également concernées.

La visite médicale

Le contrôle médical doit être effectué par un médecin agréé par la Préfecture. Un dossier administratif complet est à présenter. Le professionnel de la santé le vérifiera avant de le valider et de l’envoyer au préfet.

Qu’est-ce qui se passe pour les personnes qui ne passent pas leur visite médicale ?

Une personne souffrant d’un problème médical conduisant sans avoir passé une visite médicale est traitée comme un individu sans permis. En cas de contrôle de la police, elle sera considérée comme ayant fait une fausse déclaration. Une amende forfaitaire de 135 € peut lui être infligée. Selon le cas, cette pénalité peut s’élever jusqu’à 750 €. De plus, l’assurance ne couvre pas un individu inapte en cas d’accident.